Sécuriser son patrimoine, mode d’emploi

Epargnants en quête de sécurité, ne pensez pas trouver la solution idéale en misant tout sur les fonds en euros ou sur la Pierre. C’est en diversifiant vos placements que vous construirez cette sécurité.

Depuis 2012, les fonds en euros ne rapportent presque plus rien, voire servent un rendement négatif, après déduction de l’inflation, de l’impôt et éventuellement de l’ISF.

Pourtant, les épargnants en quête de sécurité continuent à les plébisciter. Surprenant, non ?

Diversifier, en respectant votre aversion au risque

Je cherche pour ma part à leur proposer d’autres pistes. Pour moi, la véritable sécurité ne consiste pas à miser sur des placements à rendement nul ou négatif.

Elle consiste à diversifier ces placements, pour ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. En respectant bien sûr l’aversion au risque propre à chacun : certains jugeront prudente une répartition à 50/50 entre fonds actions et fonds euros, d’autres en perdront le sommeil.

Diversifier, donc, pour limiter ses risques – on ne peut pas les supprimer – et garder un objectif de gain minimal.

Si vous ne jurez que par la finance, ne vous limitez pas aux fonds en euros. Ouvrez votre portefeuille aux fonds patrimoniaux, aux obligations, aux fonds actions, avec une répartition bien dosée qui vous garantira des nuits sereines.

L’immobilier, moins sûr qu’il n’y paraît

Si vous préférez l’immobilier parce qu’il vous semble plus sûr, n’oubliez pas qu’il faut des mois pour vendre un bien : que ferez-vous en cas de retournement brutal du marché ?

La prudence vous commandera dans ce cas de garder liquide une partie de votre patrimoine. Vous pourrez ainsi saisir des opportunités, ou éviter d’avoir à vendre un bien au plus mauvais moment faute d’autres capitaux.

Si vous épargnez pour votre retraite, utilisez les 10 ou 15 ans qui vous en séparent pour miser en partie sur des fonds dynamiques, au potentiel de gain plus élevé que les fonds en euros.

Vous les suivrez attentivement et vous allégerez leur part au fil des années. Car sécuriser votre patrimoine, c’est aussi mettre le temps au service de vos objectifs, et non jouer l’immobilisme.

Bruno Petit, Axios Annecy  Bruno Petit, président d’Axios – mai 2014

Lire aussi nos conseils pour faire fructifier votre patrimoine


Vous désirez un rendez-vous ?

[recaptcha]

Rechercher

AXIOS

dans votre région

04 50 66 56 58

contact@axios.fr