Frontaliers et non-résidents : gérez votre patrimoine à l’échelle internationale

Vivre ou travailler en pays étranger vous oblige à composer avec deux, voire trois législations nationales. Que vous soyez frontaliers, non résidents ou expatriés, nous assurons une gestion de patrimoine multinationale, avec une forte expertise sur la Suisse.

Nous accompagnons aussi :

  1. les entrepreneurs français qui s’installent en Suisse
  2. les fonctionnaires internationaux basés en Suisse
  3. les citoyens étrangers qui souhaitent investir dans l’immobilier en France
  4. les expatriés qui viennent prendre leur retraite en France

Frontaliers franco-suisses : revenus élevés… et précarité

Les résidents français qui travaillent en Suisse sont en position de force sur le plan financier : ils perçoivent des revenus élevés et bénéficient d’une protection sociale confortable (capitaux décès notamment).

Attention au niveau d’endettement

Cette situation a son revers : un train de vie proportionnel aux revenus et un endettement parfois élevé en francs suisses. En cas de perte d’emploi, les frontaliers peuvent se retrouver en position délicate.

Autre problématique, le départ en retraite : le capital acquis sur le deuxième pilier peut être conséquent. Le rapatrier ou non, sortir en rente ou en capital, bien le réinvestir en France pose de nombreuses questions techniques et fiscales.

L’accompagnement Axios :

  • vous aider à constituer une épargne « parachute », en cas de difficultés professionnelles : nous vous proposons une large sélection de supports financiers, en France et en Suisse
  • vous orienter dans le choix de votre complémentaire santé, souscrite en France ou en Suisse. Certaines permettent d’être soignés et remboursés des deux côtés de la frontière
  • préparer à vos côtés votre départ à la retraite : anticiper les échéances, connaître pour le 2e pilier les règles appliquées par votre fondation (il en existe plus de 1000), comparer la sortie en rente et en capital…

Non-résidents : garder un pied dans chaque pays

Les non-résidents français ont besoin d’un conseil patrimonial s’ils ont conservé des attaches en France et qu’ils y détiennent des biens (mobiliers ou immobiliers) générateurs des revenus.

Ce conseil est encore plus important si le non-résident continue à investir en France ; ou s’il envisage d’y revenir un jour, par exemple pour la retraite, en rapatriant à cette occasion le patrimoine détenu dans d’autres pays.

L’accompagnement Axios :

  • éclairer vos choix pour le patrimoine détenu en France : fiscalité des revenus, prélèvements sociaux, taxation des plus-values
  • vous proposer une sélection de placements financiers et immobiliers en France, tenant compte de votre situation et de vos projets.
    Exemple : un bien immobilier acquis en nue-propriété, avec une décote de 40 %, vous dégage de toute gestion pendant 15 ans ; à l’issue de ce délai, vous en retrouvez la pleine propriété
  • préparer avec vous un scénario de retour en France : rapatriement de capitaux, couverture santé et prévoyance, simulation de votre pension de retraite, fiscalité…

Expatriés : pensez patrimoine avant de partir

Un cadre qui part travailler à l’étranger pour deux ans ou plus aura rarement le réflexe d’étudier les aspects patrimoniaux, alors que sa situation sociale et fiscale change en profondeur.

Attention aux contrats de travail locaux
Le changement est encore plus marqué si vous signez un contrat local, ce qui est de plus en plus fréquent : savez-vous s’il existe des conventions entre la France et votre pays de résidence, et que prévoient-elles ?

L’idéal est de réaliser un « check-up patrimonial » avant de partir. Si vous êtes déjà sur place, il n’est pas trop tard pour optimiser certains aspects.

L’accompagnement Axios :

  1. évaluer votre couverture santé-prévoyance et celle de votre famille dans le pays de résidence
  2. étudier les conventions signées par la France avec votre pays d’accueil : validation des trimestres de retraite, mode d’imposition des capitaux constitués sur place lors du rapatriement…
  3. examen de votre patrimoine français : quelles décisions prendre pour votre résidence principale, vos placements financiers, votre régime matrimonial etc.

Plus sur le blog :

Futurs expatriés, avez-vous fait votre check-up patrimonial ?

Comment rapatrier son épargne-retraite du Royaume-Uni ?

Stéphane Arnaud

Stéphane Arnaud, associé Axios : « aider nos clients à démêler la complexité des législations nationales, pour faire de bons choix patrimoniaux ».

 


Vous désirez un rendez-vous ?

  1. Sachez tirer parti des législations nationales
  2. Faites les bons choix pour votre patrimoine
  3. Préparez l'avenir : retraite, retour en France...
Je demande
un rendez-vous

" Axios m’a aidé à choisir, entre France et Suisse, le meilleur pays pour implanter mon activité en optimisant ma situation personnelle. Je n’ai jamais eu le sentiment d’être contraint dans mes choix."

Y.N., 50 ans
Consultant international dans l’industrie aéronautique

AXIOS

dans votre région

04 50 66 56 58

contact@axios.fr